10 janvier 2009

Le site de la Hébergerie

La hébergerie sera un fief très important, parfois plus conséquent que celui de Villepreux. Il importe donc, au moins de le situer, alors que la grande majorité des Villepreuxiens ignorent  ce qui se tramait sur ce terrain  qu'ils foulent chaque matin: Pour apercevoir quelque chose de celle qui fut l'une des plus importantes fermes de la région, il est préférable d'attendre l'automne, à la chute des feuilles; et de vous promener le long de l'Avenue de Rambouillet, sur le trottoir opposé aux maisons: après avoir passé le... [Lire la suite]
Posté par SHVY à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2009

La naissance de la Hébergerie

Repérer la naissance d'une féodalité, d'une seigneurie, d'une organisation consciente de respect du territoire,  ou même de la définition-même de ce territoire , cela rélève de l'impossible. Du moins chez nous, où le réflexe tribal - que chacun déplore chez l'autre, mais dont chacun s'alimente pourtant dès que la solidarité devient trop exigeante - oui ce réflexe tribal est dur à cuire. En relisant les "monographies" collectées auprès des instituteurs des villages, auquels cet effort avait été demandé par le... [Lire la suite]
Posté par SHVY à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2009

les premiers seigneurs de la Hébergerie

La date que nous cherchions? 1206. Oui, pour la première fois, un acte mentionne Simon de la Hébergerie, alors Seigneur de Bois d'Arcy, lequel dépendait de la seigneurie de Villepreux. Le Domaine de la Hébergerie représentait tout de même plus de cent arpents (42 hectares), ce qui implique des moyens en bras et en volumes de stockage. Vient ensuite Amaury de la Hébergerie (1266), puis Jehan. En 1321, Jehan de la Hébergerie vend son fief à Jean de Villepreux. Ce Jean est l'arrière-petit-fils de Evrard II de Villepreux, donc... [Lire la suite]
Posté par SHVY à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2009

Les Noms connus: Villeneuve, Gondi, Maintenon, Francini

En 1899, nos Instituteurs ont réellement fait un boulot remarquable: on leur doit tant de lumières: celles qui brillaient dans les recoins des bourgs reculés. Monsieur Vautier a déjà été cité pour son témoignage sur Herbeville. Nous passons cette fois aux travaux de Messieurs Froment de Bailly-en-Cruye (il signe le 25 septembre 1899); et celui de Monsieur Crété de Noisy-le-Roi (même date): Tous deux découvrent chez eux les premières traces de vie "organisée" à la même époque : le XIIème siècle, naissance de la féodalité. Il... [Lire la suite]
Posté par SHVY à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]