Quand François de Francini succède à son père en 1651, il hérite également de la charge d'intendant des eaux et fontaines. Pendant plus de vingt années, il travaille avec Le Nôtre à l'installation des bassins, fontaines et jeux d'eau du parc de Versailles. Il ne se désintéresse pas pour autant de Grand'Maisons dont il agrandit considérablement l'étendue; il acquiert à ce moment les terres de la ferme de Valjoyeux.

Les Francini entendent forcément parler, ne serait-ce que par Madame de Gondi, de la situation catastrophique des paysans. En 1618, c'est la fondation de la Confrérie de Charité mise sur pied par Monsieur Vincent Depaul à Villepreux, grâce aux moyens mis à sa disposition par Madame de Gondi. Epidémies en 1626, 1628, 1631 (nourritures impropres)... Récoltes désastreuses de 1630 à 1633 (étés "pourris")... Peste en 1633, quand des enfants doivent être inhumés à Saint Jouin (Y sont-ils encore?)... Pluies diluviennes en 1649 et 1651. Epidémie avec hécatombe de petite-vérole et de typhus "fièvre pourpre" en 1652. Encore deux périodes de disette en 1660-1662 et 1693-1694. Epidémie d'origine inconnue en 1670: 80 morts dont 60 enfants! Durant le même temps, de 1648 à 1653, la Fronde sévit avec ses pillages, ses viols, ses incendies et ses tueries.